Page d'accueil Fibois Rhone

Fibois Rhône

L'interprofession du bois
Charte Forestière
Location de la roulotte
Location Jeux en bois
Partenaires
On parle de nous...
Nous contacter
Les avantages du bois
Systèmes de construction bois
Entretien du bois
Documents à télécharger
Le bois énergie
Charte et Label
Les différents combustibles
Documents à Télécharger
Mondial des Métiers
Les métiers du bois
Documents à Télécharger
Trouver un professionnel
5 à 7 de l'écoconstruction
Documents à télécharger
La conception intégrée
La maison des forestiers
Actualités
On en parle...
Le projet en image...
Partenaires du projet
Formulaire

Systèmes de construction bois

Les principaux systèmes de construction en bois

L'ossature bois  La technique la plus utilisée

Les maisons à ossature bois sont des maisons dont la structure porteuse est en bois.
La maison à ossature plate-forme se construit étage par étage, les étages étant indépendants les uns des autres. Chaque niveau est séparé du précédent par une plate forme qui est à la fois le plafond de l’étage inférieur et le plancher de l’étage supérieur. Ce sont les montants de l’ossature qui déterminent la hauteur de l’étage.

La technique de l’ossature de type « plate-forme » offre en outre une créativité architecturale sans limites qui s’intègre dans tout type de paysage car la structure peut être recouverte de différents matériaux : bardage bois, briques, pierre, ardoises, crépis …
Les murs sont de type «sandwich » et sont constitués de cadres en épicéa massif à section optimisée disposés selon une trame serrée, et garnis de laine de verre en plaques semi-rigides. Le contreventement est assuré par des panneaux de type OSB cloués sur les montants
.

 

Le poteau-poutre  -  La librté de création


La maison construite selon la technique du poteau-poutre fait appel à un ensemble de poteaux verticaux qui font toute la hauteur de la maison, disposés selon un écartement relativement important (de 0,90 m à plusieurs mètres). Ils soutiennent des poutres horizontales en bois massif ou lamellé-collé de forte section. Les espaces entre les poteaux de structure peuvent indifféremment accueillir des baies vitrées, des panneaux opaques, des remplissages en bois massifs ou en bois isolés. La structure ainsi constituée est stable et permet une grande souplesse architecturale.

 

Le bois empilé  -  Une technologie modulaire

La construction en rondins
Ces maisons  sont réalisées entièrement en bois massif, par empilement selon la méthode scandinave de rondins non calibrés, profilés dont le diamètre moyen varie de 160 à 360 mm.
Cette technique permet d’obtenir des habitations solides, saines et confortables.  
Les maisons sont réalisées en épicéa ou en pin sylvestre qui poussent lentement en altitude, ce qui leur confère une excellente résistance mécanique.

La fuste
La « Fuste » est bâtie avec des rondins de bois écorcés, ajustés et empilés les uns sur les autres de manière à constituer des murs étanches à l’eau et à l’air. Les bois résineux tels que Pin Douglas, Mélèze, sont principalement utilisés dans ce mode de construction qui préserve leur conformation naturelle et tire partie de leur durabilité naturelle.

Les madriers
Ce système répond au même principe constructif que les rondins calibrés, sauf que les pièces de bois sont équarries (carrées). Les bois sont donc profilés et assemblés de manières très diverses.
Il existe deux types de madriers :

- le madrier composite ou l’on incorpore un isolant entre les deux parois.
- le madrier massif qui est le plus souvent contrecollé afin d’améliorer la stabilité dimensionnelle de la pièce de bois et de permettre l’utilisation de bois de très longue longueur. Ces structures à faible conductivité thermique ont une bonne résistance thermique. En dessous de 10 cm d’épaisseur ces madriers nécessitent une isolation complémentaire.


L’isolation des madriers se fait par l’extérieur ce qui évite les ponts thermiques. La finition extérieur peut se faire par application de crépit sur panneau de  fibre de bois.

Les panneaux massifs contrecollés
Ils sont constitués de lames de bois collées entre elles. Ces panneaux sont utilisés à la fois comme éléments de murs extérieurs, mur de refends, planchers… L’isolation se fait par l’extérieur ce qui évite les ponts thermiques. La finition extérieur peut se faire par application de crépit sur panneau de  fibre de bois.

 

Le colombage L'assemblage traditionnel régional

Une maison à colombages ou maison à pans de bois, est une maison constituée de deux éléments principaux :


- Une ossature de bois, la structure même de la maison, composée de sablières hautes et basses, de poteaux, de décharges et de tournisses.
- Le hourdage, qui forme les murs et qui a un rôle de remplissage et de raidisseur. Il est fait de briques (crues le plus souvent) ou de matériaux légers comme le torchis ou le plâtre.

Pour en savoir plus....

Le site de la construction bois

www.cndb.org

Le site de la construction bois pour les particuliers (site de la campagne nationale “Le bois, c’est essentiel”

www.bois.com

 

Autres sites

Le site de l’écoresponsabilité
www.ecoresponsabilite.environnement.gouv.fr

Le site des achats responsables
www.achatsresponsables.com

Le site de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie www.ademe.fr