Page d'accueil Fibois Rhone

Fibois Rhône

L'interprofession du bois
Charte Forestière
Location de la roulotte
Location Jeux en bois
Partenaires
On parle de nous...
Nous contacter
Les avantages du bois
Systèmes de construction bois
Entretien du bois
Documents à télécharger
Le bois énergie
Charte et Label
Les différents combustibles
Documents à Télécharger
Mondial des Métiers
Les métiers du bois
Documents à Télécharger
Trouver un professionnel
5 à 7 de l'écoconstruction
Documents à télécharger
La conception intégrée
La maison des forestiers
Actualités
On en parle...
Le projet en image...
Partenaires du projet
Formulaire

Les différents combustibles

Le bois, sous ses différentes formes, va être transformer selon différentes méthodes (selon ses formes) pour être proposé aux consommateurs. Le combustible « bois » se présente  alors sous plusieurs  modèles :

 

Les plaquettes

plaquette bois

Les plaquettes sont obtenues par le broyage du bois. Quasiment tous les bois conviennent pour une utilisation en plaquettes forestière. C'est un conditionnement adapté aux applications dans le tertiaire ou l'industrie en chaufferie automatique. Aucune manutention n'est nécessaire, le broyage en plaquettes permet d'automatiser tout le processus, à partir du transport jusqu'à l'alimentation de la chaudière.

Cette forme de combustible prend une part de plus en plus d’importance sur le marché, surtout pour les chaufferies de grandes puissances (chaufferie collective) , mais également  pour les particuliers.



Le Bois bûche

bois bûcheLe bois bûche est la forme la plus ancienne du bois énergie. Cette forme, qui occupe encore une grande part du marché, se fait souvent de façon « informel », ce qui la rend peu traçable .

Ce type de combustible est principalement utilisé pour le chauffage domestique des ménages étant donné la manutention demandé. Une charge  rarement compatible avec les applications privées ou publiques de grands bâtiments ou de logements collectifs.

Pour les appareils modernes, l'utilisation du bois bûche présente souvent des performances inférieures aux appareils à plaquettes ou à granulés.

 

Les Granulés

granulé bois

 

Inventé aux Etats-Unis dans les années 70, les premières installations de granulation ont été créées en France au début des années 80, dans un contexte de choc pétrolier, pour permettre une valorisation locale de la sciure.

Ce combustible se présente sous la forme d’un petit cylindre de sciure de bois très fortement compressé. La granulé ou pellet (en anglais) est fabriqué à partir de sciures issue des scieries ou de sous-produits de menuiseries.

 

 

La brique ou bûchette reconstituée

 

bois reconstitué

 

Cette forme de combustible est fabriquée à partir de sciures ou d’écorces compressées. Elle a la forme d’un cylindre de 20 à 50 cm de longueur et de 30 à 50 mm de diamètre. C’est la forme la moins répandue des combustibles bois. Les dimensions rendent l’automatisation de ce combustible impossible, l'application au domaine tertiaire doit donc être mise question.